Logo CH

Tissu mammaire

La glande mammaire est composée d’un amalgame de trois types de tissu différents. On y retrouve le tissu glandulaire (qui sécrète le lait maternel lorsque requis), du tissu conjonctif ou fibreux, de même que du tissu graisseux. La proportion relative de chacun de ces tissus varie grandement pour une même personne, selon les périodes de la vie et varie également d’une personne à l’autre.

La prédominance de tissu graisseux, qui évolue avec l’âge, favorise l’interprétation des images mammographiques, car la graisse est peu dense et se traduit par une image noire. De ce fait, les lésions tumorales (taches , distortions ou calcifications blanchâtres) que l’on tente de dépister par cet examen, seront beaucoup plus visibles sur un fond graisseux noir que sur un fond blanc de tissu glandulaire ou fibrotique.

La prise d’hormonothérapie stimule généralement la densité tissulaire.
La composition dominante du tissu mammaire déterminera souvent l’apparence clinique du sein. Ainsi, un sein graisseux sera beaucoup plus souple et porteur de moins de nodosités qu’un sein glandulaire, qui sera plus ferme et souvent plus douloureux, surtout avant les règles.
Retour au glossaire
Reviews
Reviews